20/03/2020

Face à l'épidémie du CORONAVIRUS COVID-19, une série de mesures sont mises en place afin de tenter de limiter l'impact de la crise sanitaire et réduire au maximum les risques de propagation.

AFFICHE_CORONAVIRUS1.jpg
gardez_vos_distances-min.jpg

Coronavirus COVID-19 : Gestes barrières

Comment se protéger ?
Face aux infections respiratoires, il existe des gestes simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage.

  • Je reste chez moi
  • Je me lave très régulièrement les mains
  • Je tousse ou éternue dans mon coude ou dans un mouchoir
  • J’utilise des mouchoirs à usage unique et je les jette
  • Je salue sans serrer la main, j’arrête les embrassades.
Quel comportement individuel adopter face au Coronavirus ?
  • Si je n’ai pas de symptômes j’applique les gestes barrières.
  • Si j’ai des symptômes évocateurs de COVID 19 (toux, fièvre, difficultés respiratoires) : j’appelle mon médecin traitant ou un médecin par téléconsultation
  • Je n’appelle le 15 que si j’ai des difficultés respiratoires ou si j’ai fait un malaise, je m’isole strictement à domicile.


Consignes particulières pour les commerces et marchés :

  • Espacement d’1 mètre au moins dans les files d’attente et dans les rayons : ces mesures d’espacement des clients doivent être scrupuleusement respectées
  • Pour les grandes surfaces, le nombre de personnes présentes simultanément dans le magasin doit être évalué avec discernement au regard des mesures d’espacement nécessaires.

Installation d'un centre COVID-19 à la Maison de Santé de Bécon-les-Granits

La CCVHA et les communes du territoire mettent tout en oeuvre pour garantir la prise en charge des patients dans les meilleures conditions possibles.

Deux barnums ont été installés devant la maison de santé de Bécon-les-Granits permettant aux docteurs de distinguer les patients COVID des autres patients, avant l'accès au Pôle santé.

Centre_covid19_bécon.jpg

ALERTE INFOS : les professionnels de santé  du pole de santé Ouest-Anjou vous parlent :
 

 Depuis mi-mars, la maison de santé pluriprofessionnelle de Bécon-les-Granits est l'un des 28 centres de consultation dédiés au Covid.
 
Les patients Covid y sont accueillis en toute sécurité, ils suivent un circuit  bien organisé les empêchant de se croiser avec les autres patients  qui peuvent ainsi consulter leurs médecins, kinés, infirmiers ou ophtalmologue sans crainte de contamination.
  
288 patients ont été vus du 19 au 31 Mars et 180 depuis le 01 Avril.
Le virus circule donc activement dans notre communauté de communes justifiant les précautions prises.
 
Depuis le 21 Avril, le centre propose des dépistages du Covid, sur prescription médicale et dans des cas précis : femmes enceintes, personnes atteintes d'une maladie les rendant vulnérables (cardiaque, asthme...), professionnels de santé.
 
Les professionnels de votre commune œuvrent depuis plus d'un mois en collaboration avec les services de la commune et de la communauté de communes, afin de vous proposer des soins adaptés à la crise sanitaire.
Ils sont en lien étroit avec la structure départementale de gestion de la crise, nommée Coville 49, qui inclue le CHU d'Angers et l'Agence Régionale de Santé.
 
- Prenez soins de vous, de vos proches et des personnes isolées que vous connaissez,
- appliquez les gestes barrière,
- respectez les consignes de confinement et celles qui suivront lors du déconfinement.

(Les mairies vont prochainement mettre à disposition des plus fragiles des masques réutilisables).
 
N'hésitez pas à vous adresser à vos professionnels de santé : en cette période d'incertitude, ils sauront répondre à vos questions de santé.

90021476_2624657234470813_8260541446851919872_n.jpg

Fermeture des crèches et des établissements scolaire à compter du lundi 16 mars 2020

A compter du lundi 16 mars 2020, tous les établissements scolaires de Bécon-les-Granits sont fermés jusqu'à nouvel ordre.

Accueil des enfants de personnels de santé dans les écoles :
les services associés à l’école (périscolaire, restauration scolaire et extrascolaire) sont fermés pendant la période de confinement, exceptés pour les enfants des personnes jugées indispensables à la gestion de crise.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter la Mairie (au 02 41 77 90 08) et/ou le directeur de l’école.


Limitation des déplacements

"Le mot d'ordre est clair : restez chez vous ! " Christophe Castaner - Ministre de l'Intérieur

Les Français doivent limiter leurs déplacements au strict nécessaire. Les transports publics sont réduits au minimum.
Le 16 mars 2020, le Président de la République a décidé de prendre des mesures pour réduire les contacts et déplacements au strict minimum sur l'ensemble du territoire à compter du mardi 17 mars. Ces mesures sont valables jusqu'au 11 mai 2020.

image_sauvez_des_vies_restez_chez_vous.jpg

Le 13 avril, le Président de la République a annoncé le renouvellement du confinement de la population jusqu’au lundi 11 mai
 
Après une première prolongation de deux semaines annoncée par le Premier ministre le 27 mars 2020, le confinement sera à nouveau prolongé au-delà du mercredi 15 avril. Le président de la république a fixé la date du renouvellement du confinement jusqu’au lundi 11 mai, toutefois, cette période de confinement pourra être prolongée si la situation sanitaire l’exige.

Règlementation du confinement
Les règles de confinement, les gestes barrières et les mesures de distanciation sociale actuellement en vigueur continueront à s’appliquer et doivent continuer à être respectées scrupuleusement.
Et ensuite ?

  • le 11 mai 2020, les crèches, écoles, collèges et lycée pourront rouvrir progressivement, mais les universités ne rouvriront pas leurs portes avant l’été
  • Les commerces, industries et services pourront reprendre leur activité à partir du 11 mai 2020, mais les établissements accueillant du public resteront fermés jusqu’à nouvel ordre.
  • Aucun grand rassemblement ne pourra être organisé avant mi-juillet (festivals…).
  • Les frontières hors espace Schengen restent fermées jusqu’à nouvel ordre

Depuis le 21 mars, durcissement des mesures de confinement :

Face au manque de raison face aux mesures de confinement, le préfet prend des mesures d’interdiction d’espaces et d’activités extérieurs, qui s’appliquent à partir de samedi 21 mars 8h00. Le respect des consignes de confinement étant absolument primordiales pour ralentir la propagation du virus, les forces de l’ordre veilleront à ce que ces dispositions soient scrupuleusement respectées :

  • l’accès aux parcs, jardins publics, aires de jeux et installations sportives de plein air ;
  • aux forêts et espaces boisés, aux cours d’eau, plans d’eau intérieurs et leurs abords (rives, chemins de halage, chemins d’accès, sentiers de randonnée ) ;
  • les activités de pêche et de chasse à titre de loisirs sont interdites sauf activité professionnelle.
Rappel : le cyclisme de loisir comme la pratique de tout type de deux-roues qui aurait un objectif sportif ou de détente est d’ores et déjà interdit par l’obligation de ne pas s’éloigner de son domicile. En revanche ce mode de déplacement est autorisé pour les trajets domicile-travail ou des impératifs justifiés par l’attestation dérogatoire.

Cimetière : la fréquentation des cimetières est interdite sauf en cas d'inhumation (loi n° 2020-290 du 23 mars 2020).
Réouverture du cimetière à compter du 22 avril 2020 (recueillement et deuil des familles) en respectant les mesures barrières.

Des dérogations sur attestation seront possibles dans le cadre de : 

  • Déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle, lorsqu’ils sont indispensables à l’exercice d’activités ne pouvant être organisées sous forme de télétravail ou déplacements professionnels ne pouvant être différés.
  • Déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle et des achats de première nécessité dans des établissements dont les activités demeurent autorisées (liste sur gouvernement.fr).
  • Consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés ; consultations et soins des patients atteints d’une affection de longue durée.
  • Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou la garde d’enfants.
  • Déplacements brefs, dans la limite d’une heure quotidienne et dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile, liés soit à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d’autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie.
  • Convocation judiciaire ou administrative.
  • Participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative.
Nouvelle attestation de déplacement dérogatoire à compter du 24 mars 
Une nouvelle attestation de déplacement dérogatoire a été publiée par le Ministère de l’Intérieur. Ce nouveau formulaire précise les motifs de déplacements et comporte maintenant la mention de l’heure de sortie. Il reprend les règles de confinement renforcées et précisées par le Premier ministre, Edouard Philippe, concernant notamment les sorties pour « s’aérer » et celles relatives à la santé.
Les sorties pour effectuer une activité physique sont autorisées à trois conditions : rester à moins d’un kilomètre de son domicile, être seul et durer 1h par jour au maximum.
Sont désormais prévus dans le formulaire les déplacements pour « convocation judiciaire ou administrative », pour « participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative », et ceux pour les « consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés », ainsi que ceux pour les « consultations et soins des patients atteints d’une affection de longue durée ». Il est obligatoire d’être en possession d’un exemplaire pour toutes les sorties de votre domicile.
Pour rappel : en cas de non respect des règles, toute personne s’expose à une amende de 135 euros.

L’attestation de déplacement dérogatoire est téléchargeable ci-dessous ou peut-être rédigée sur papier libre.

Les employeurs doivent établir un document en faveur des salariés/agents dont les activités professionnelles ne peuvent être différées et sont indispensables à l'exercice de missions ne pouvant être organisées sous la forme de télétravail.

Priviligiez le télétravail :
« Le télétravail doit être mis en œuvre autant qu’il est possible. Les personnes dont l’activité professionnelle n’est pas strictement indispensable à la continuité de la vie de la Nation doivent rester chez elles. Si vous devez aller travailler, votre employeur est tenu d’adapter votre travail pour assurer votre sécurité si le télétravail est impossible dans votre secteur. » 
Consulter le site de la Préfecture de Maine-et-Loire.

Attestation numérique de déplacement dérogatoire à compter du 6 avril 2020

Afin de faciliter les démarches relatives à l’attestation de déplacement dérogatoire, obligatoire depuis le début de la période de confinement, et de rendre possible sa vérification de manière dématérialisée, un dispositif de création numérique de ce formulaire est désormais disponible, en complément du format « papier » qui demeure toujours valide.
Ce dispositif de création numérique est accessible depuis tout type de terminal (mobile, tablette, ordinateur) au travers d'un navigateur, à partir d'une adresse sur le site du ministère de l'Intérieur.
Il ne s’agit donc pas d’un traitement automatisé de données à caractère personnel : aucun des éléments nécessaires pour générer l'attestation numérique n'est transmis à un serveur public ou à tout autre serveur.
Il consiste en un formulaire à renseigner en ligne, comprenant les mêmes données que celles figurant sur le format papier, nécessitant donc de préciser notamment la date et l’heure de sortie programmées ainsi que le motif parmi ceux autorisés. Un fichier au format PDF est alors généré, comprenant l'ensemble des informations saisies et ajoutant un code à 2 dimensions (« QR Code »), lequel contient toutes les données du formulaire ainsi, de manière automatique, que la date et l'heure de sa création. Ce fichier PDF est à présenter sous forme numérique lors d'un contrôle.
  Le « QR Code » figurant sur le fichier au format PDF facilite le contrôle des attestations en permettant aux forces de sécurité chargées de ces vérifications (police nationale, gendarmerie nationale, polices municipales, gardes champêtres) d'obtenir les informations contenues dans le document par une lecture à distance de ce « QR Code » depuis leur terminal portatif ou, à défaut, par une vérification visuelle de l’attestation en format pdf sur l'appareil de la personne contrôlée.


Accueil du public des services de l’état restreint aux strictes urgences

Dans le cadre du déploiement des mesures barrières, l’accueil du public des services de l’État est réduit aux strictes situations d’urgence. Aucun public ne sera accueilli sans rendez-vous, lequel sera accordé au regard de la priorité que comporte la démarche. Vous êtes invités à prendre contact avec le service concerné afin de savoir si il est indispensable que votre rendez-vous soit fixé actuellement. Dans tous les cas, renseignez-vous avant de vous déplacer. Les tâches urgentes seront accomplies en priorité dans le cadre des plans de continuité de l’activité des différents services. Ce fonctionnement temporaire est susceptible d’engendrer des retards dans le traitement de certains dossiers et nous vous prions de nous excuser pour la gêne occasionnée.

CORONAVIRUS_ouverture_mairie_sur_rendez_vous_téléphonique.jpg
covid19_chaine_solidarité.jpg

Gestion de l’entretien des Espaces Verts communaux pendant le COVID-19
 
 Les mesures de confinement imposées dans la lutte contre le Covid-19 ralentissent fortement l'activité des services municipaux au public. Un plan de continuité de l’activité des services municipaux dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus Covid 19 a été mis en place. Afin de maintenir la qualité technique et esthétique, un service minimum est organisé pour l’entretien des espaces publics et des espaces verts communaux qui sera adapté en fonction des besoins.

La gestion des espaces verts devient nécessaire, la nature reprend ses droits et c’est une bonne nouvelle ! Le printemps est arrivé, les herbes poussent et nous promettent comme chaque année quelques allergies au pollen pour les personnes sensibles.

Les agents techniques vont donc intervenir dans les prochains jours pour tondre et entretenir les espaces verts publics prioritaires et ce, jusqu’à la fin du confinement. Ils s’attacheront à garder une bonne distance entre eux, et vis-à-vis des habitants qu’ils rencontrent. Merci de ne pas sortir de chez vous, un simple geste de la main suffit pour respecter les mesures sanitaires.  Ils utiliseront des matériels adaptés pour limiter les projections occasionnant quelques nuisances sonores durant cette période de grand calme du confinement.
Tous les espaces ne seront pas traités, un plan différencié a été défini.
Nous invitons également nos concitoyens, qui le peuvent et qui en ont,  à entretenir leur jardin afin d’accompagner cette campagne d’entretien.

Les agents des services techniques restent mobilisés pour assurer le service public. Merci d'être indulgents et coopératifs.

« Du doigté et de la rigueur en plus de la main verte »

Urbanisme / Droit des sols : Mesures spécifiques transitoires (les délais d'instruction des ADS en période de confinement)

Les mesures de confinement imposées par les pouvoirs publics pour lutter contre la propagation du Covid 19 perturbent fortement le fonctionnement des services administratifs.
L'ordonnance n° 2020-306 du 25 mars 2020 relative à la prorogation des délais pose ainsi le principe d'une période dérogatoire (une période de suspension des délais d'instruction).
 La période dérogatoire commence le 12 mars et s'achèvera à la fin de l'état d'urgence sanitaire + 1 mois : soit, à la date où cet article est rédigé, le 24 juin à 00h00 (sauf si prolongation de l'état d'urgence sanitaire).
 
Exemple de calcul de délai d'instruction :
1er cas : délai suspendu pour les dossiers déposés jusqu'au 11 mars
Une demande de permis de construire pour une maison individuelle déposée le 15 janvier par exemple, en fin de délai le 15 mars, ne fera pas naître de décision tacite avant la fin de l'état d'urgence sanitaire (2 mois pour l'instant à compter du 24 mars 00h00 + 1 mois + 3 jours (du 12 mars 00h00 au 15 mars 00h00, il restait 4 jours d'instruction): son permis sera donc tacite le 27 juin 00h00.
2ème cas : délai reporté pour les dossiers déposés à partir du 12 mars
Une demande de permis de construire pour une maison individuelle déposée le 15 mars par exemple, en fin de délai normalement prévu le 15 mai, ne fera pas naître de décision tacite avant la fin de l'état d'urgence sanitaire. L'intégralité du délai de 2 mois est reportée à compter du 24 juin (sauf prolongation de l'état d'urgence sanitaire) : ce permis sera donc tacite le 25 août 00h00.

 
Quelques informations complémentaires :
Tous les délais ayant commencé à courir au 12 mars sont interrompus :

·         délais de réponses des services extérieurs consultés
·         délai d'envoi du courrier informant du caractère incomplet du dossier déposé
·         délai pour compléter le dossier auprès de la commune
·         consultation d'instruction de la demande
·         délai de validité de l'autorisation (pour les dossiers autorisés
·         délai de récolement des travaux
·         délai de recours (gracieux et contentieux)


Nous nous tenons à votre entière disposition pour tout complément d'information par mail : mairie@beconlesgranits.fr

Ordonnance n°2020-306 relative à la prorogation des délais échus pendant la période d'urgence sanitaire et à l'adaptation des procédures pendant cette période :

Evénements et rassemblements

  • Les rassemblements sont interdits afin de freiner la progression du virus.
  • Réduisez vos sorties au strict nécessaire et reportez les regroupements de personnes (repas de famille, soirées, sorties au parc, etc.)
  • N’entrez pas en contact avec plus de cinq personnes par jour
  • Maintenez une distance minimum d'un mètre entre chaque personne.
Tous les événements prévus dans les salles communales sont annulés.
De plus, l’accès et l’utilisation des salles et des équipements sportifs de la commune sont temporairement interdits. 

Marché alimentaire du jeudi matin :

En raison des nouvelles mesures annoncées par le gouvernement le lundi 23 mars 2020, le marché alimentaire de la rue des Tonnelles est fermé jusqu’à nouvel ordre.

Réouverture du marché le jeudi 30 avril
(suivant arrêté préfectoral portant autorisation dérogatoire d'ouverture du marché du 24 avril 2020) .
Attention : Les mesures barrières devront être respectées.


Transport solidaire

Le service du transport solidaire est suspendu jusqu'à nouvel ordre.


Fermeture des établissements recevant du public

Tous les lieux recevant du public non indispensables (restaurants, bars, cinémas, etc.) ont été appelés à fermer leurs portes samedi soir et ce jusqu’à nouvel ordre.
Les commerces tels que les magasins alimentaires, les pharmacies, ou les stations-essence restent ouverts.

logo.png

Liste des commerces et services ouverts

Commerces ouverts.jpg

·    Commerces et services alimentaires :
      -          Boulangerie « Le Moulin Béconnais » - 26 rue d’Angers – Tél 02 41 77 90 50
                 Horaires d’ouverture du magasin : du mardi au vendredi 7 h à 19 h, samedi 7 h à 18 h, dimanche 7 h à 13 h /
                 ouvert les 1er et 8 mai de 7 h à 12 h 30
      -          SUPER U (magasin + drive) – 3 rue de St Clément – Tél 02 41 77 90 06
                 Horaires d’ouverture du magasin : du lundi au samedi de 9 h 00 à 19 h 00
      -          Espace TERRENA – 44 rue de Candé – Tél 02 41 77 09 90
                 (DRIVE : vente uniquement de produits alimentaires de 1ère nécessité pour humains et animaux / Vente de plants de jardin / pas de bricolage)
      -          SALAH Primeur (fruits et légumes) – Tél 06 59 13 13 84
                 (DRIVE : sur commande et livraison le jeudi de 17 h à 19 h 30 sur le parking rue des Tonnelles)
      -          Pizzeria « Les P’tits Pâtons » - 15 rue d’Angers – Tél 02 41 81 27 11
                 Réouverture le 17 avril : uniquement pizzas à emporter les vendredi, samedi, dimanche de 18 h à 21 h
                  (selon disponibilités des produits et dans le respect des règles de sécurité)
                 Ouverture presque complète à partir du 27 avril  : Du lundi au vendredi midi (11h-14h) et vendredi, samedi, dimanche soir (18h-21h). 
                 Pizza à emporter, salades, et tout nouveau Pâtes Fraîches artisanales et Locales ( à découvrir sans hésitation). 
      -          BENI BURRITOS Mexican Food Truck - 2 rue Roche Bleue - Tél 06 50 74 97 03
                 Réouverture à compter du 28 avril 2020 : tous les jeudis à Bécon de 18h à 21h
      -          Le Camill'on Food-Truck Burger/frites - Parking de la mairie - Tél 06 09 74 22 01
                 Reprise à compter du 27 avril : Le mercredi soir à Bécon-les-Granits (sur commande avant 18h30)
 
·    Commerces et services non alimentaires :
     -          La pharmacie des Champs – Zone de la Clercière – Tél 02 47 77 90 09
                + service de livraison à domicile pour toutes les personnes fragiles
     -          Pôle Santé – Zone de la Clercière – Tél 02 41 77 08 33
                Maintien des consultations médicales pour les maladies graves. Les patients ayant un suivi médical spécifique ou qui présentent un problème de santé doivent prendre ou maintenir les rendez-vous.
     -          L’agence du Crédit Agricole – Zone de la Clercière – Tél 02 41 77 93 47
                (pour les retraits en espèces au distributeur et pour les dépôts de chèques (relevés chaque matin) / Pas d’accueil (conseil par téléphone) /
                 RDV possible à l’agence de St Georges).
     -          Le Crédit Mutuel – 16 rue d’Angers – Tél 02 41 22 17 69
                (pour les retraits en espèces au distributeur et dépôts de chèques (relevés chaque jour) / pas d’accueil (conseil par téléphone)
     -          Le tabac-presse – SUPER U – 3 rue de St Clément – Tél 02 41 77 08 87
     -          Le magasin de bricolage du SUPER U  – 3 rue de St Clément
     -          Le garage RENAULT – 1 avenue des Granitiers – Tél 02 41 77 93 00
     -          Le bureau de poste - 4 rue de Cholet : Réouverture partielle à compter du 27 avril = Mardi et Jeudi de 9h à 12h.
     -          Vision conseil Optique - 1 rue du Commerce - Tél 02 41 81 28 96
                Réouverture le 12 mai 2020 : Du mardi au samedi de 9h30 à 12h00 et de 14h30 à 18h00
                Il est recommandé de prendre rendez vous afin d'éviter les attentes.
 
Pour toute activité de commerces et services ne figurant pas dans cette liste, merci d’en informer la mairie.

Interdiction des visites à l'EHPAD Yvon couet

La personne âgée est vulnérable et toutes les précautions doivent être prises pour la protéger.
À compter du 16 mars, les visites aux résidents sont strictement interdites jusqu’à nouvel ordre.
Seules les interventions médicales absolument indispensables  au regard de la santé des résidents sont maintenues, sous réserve d’un strict respect des gestes barrières.


Une réserve civique pour l’aide citoyenne :

Une réserve civique est également ouverte aux acteurs publics et associatifs, aux citoyens qui souhaitent contribuer à des missions d’aide alimentaire aux plus démunis, de garde exceptionnelle d’enfants, de lien avec les personnes fragiles isolées, de solidarité de proximité. Elle est organisée par la Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (DRDJSCS), qui travaille en partenariat étroit avec l’ARS.

Accès à la réserve civique : https://covid19.reserve-civique.gouv.fr/

Gestion des déchets

Les déchèteries de Candé et du Louroux-Béconnais sont fermées jusqu’à nouvel ordre.
Afin de soutenir les entreprises restées en activité, la déchèterie du Louroux-Béconnais est accessible aux professionnels le mercredi après-midi, de 14h à 17h à compter du 1er avril. Seuls les professionnels disposant d'une carte d'accès aux déchèteries du SYCTOM seront acceptées.
Au préalable, il sera demandé à chaque professionnel d'informer de leur passage en appelant au 02 41 77 45 14. Ils devront trier leurs matières à déposer avant leur venue afin de faciliter leur dépôt et rester le moins de temps possible sur place.
Sur site, ils devront présenter leur carte au gardien et appliquer les gestes barrières (pas de serrage de main, maintien des distances etc...).
Seules les matières issues de leur activité professionnelle seront acceptées et tout particulier qui se présenterait à la déchèterie se verrait refuser l'accès au site.

Par ailleurs, les services des prestataires de collecte du Syctom peuvent à tout moment être partiellement ou totalement interrompus (manque d’effectifs, réquisition…). Dans cette situation, la priorité serait donnée à la collecte des ordures ménagères
Le Syctom vous invite à stocker autant que possible vos emballages, papiers et verres pour éviter la saturation des colonnes d’apport volontaire qui pourraient ne plus être vidées.
A ce jour, les collectes des bacs et les vidages des points d'apport volontaire sont maintenus.

Les ventes de compost programmées les 20, 21, 27 et 28 mars sont annulées et reportées ultérieurement.
Le Repair Café prévu le 4 avril prochain est également annulé.

Les bureaux du Syctom sont fermés mais restent joignables au 02 41 77 49 26 ou contact@syctomduloirebeconnais.com

DEPÔT DES VEGETAUX

OUVERTURE D'UNE PLATEFORME POUR LES DEPÔTS DE DECHETS DE JARDIN
A partir du lundi 27 avril, le Syctom ouvre une plateforme pour permettre aux particuliers de venir déposer leurs déchets verts.
Cette plateforme sera ouverte les lundis et jeudis de 14h00 à 18h00 pendant trois semaines. Le service sera ensuite réajusté en fonction des évolutions. 
La plateforme située sur le site de la déchèterie du Louroux-Béconnais (Point GPS : 47.511970 ; -0.911954) sera donc ouverte les 27 et 30 avril ainsi que les 4, 7, 11 et 14 mai.

ATTENTION : 

  • L'accès sera soumis à contrôle : seules les personnes domiciliées sur le SYCTOM auront le droit de venir, ainsi que les habitants de LOIRE et ANGRIE (Communes sous convention). En conséquence, un justificatif de domicile devra être présenté. Ce justificatif n'exempte pas d'avoir son attestation dérogatoire dûment remplie sur soi (cocher le motif n°2, achat de première nécessité).
  • Une seule personne sera admise par véhicule. Si une personne est accompagnée de mineurs, ces derniers ne devront pas sortir du véhicule.
  • Sur place, aucun matériel ne pourra être prêté pour aider au déchargement des véhicules. Chacun devra apporter son propre matériel s'il en a besoin.
  • Le nombre de personne en même temps sur le site sera limité. Trois véhicules seulement seront autorisés simultanément puis la règle de une entrée pour une sortie sera appliquée. Un agent du Syctom sera en charge d'assurer la circulation. il se peut qu'il y ait une file d'attente assez longue. Aussi, nous vous remercions d'optimiser vos déplacements et de ne pas multiplier les petits apports. Nous vous rappelons que la règle est de rester chez soi au maximum.
  • Nous conseillons une arrivée via la route de la Cornuaille (D101). Une seule queue sera admise dans le sens D101 vers la déchèterie. Les personnes qui arriveraient de la route de Villemoisan (D51) ne pourront pas tourner à gauche pour entrer sur le site. Elles devront  aller faire demi tour au carrefour de la D101 pour se rendre à l'arrière de la file.


Nous vous remercions de bien vouloir appliquer strictement ces consignes, afin que ce service puisse être maintenu le temps de pouvoir rouvrir les déchèteries.

Mesures d’accompagnement pour les entreprises et les salariés

Inventaire des mesures prises par le Gouvernement pour amortir l’impact économique de la pandémie et des mesures strictes qu’elle impose :

Document de l'OMS donnant des conseils pour faire face au confinement :

Mesures d’urgence contre les violences conjugales

Les chiffres montrent que le confinement est malheureusement propice à une recrudescence des violences conjugales. Un plan de lutte contre les violences conjugales en période de confinement est donc mis en place :

  • Pour recevoir de l’aide anonymement et gratuitement : appelez le numéro d’écoute au 3919.
  • Victimes et/ou témoins de violence : composez le 17 en cas d’urgence.
  • La plateforme arretonslesviolences.gouv.fr permet de se connecter 24h/24 et 7j/7 pour échanger avec des policiers et gendarmes spécialement formés aux violences conjugales.

Image_article_fabrication_masques.jpg

Opération de fabrication de masques barrière en tissu

Cette opération est lancée depuis le 20 avril. 35 couturières se sont portées volontaires.

Ce sont des masques « barrières (anti-postillons) » grand public en tissu fabriqués selon la norme AFNOR SPEC S76-001 validée par l’ARS.
Ils seront distribués en priorité aux personnes de plus de 70 ans et personnes fragiles non malades. Les masques pour les personnes malades seront fournis par les pharmaciens.
La distribution est prévue avant la semaine du 11 Mai auprès de toutes les personnes concernées, à leur domicile avec information sur l’utilisation et l’entretien. Le masque est réutilisable un mois maximum.


article_distribution_masques.jpg
article_distribution_masques_15_16mai2020.jpg

Information STRATÉGIE DE DÉCONFINEMENT

Le mardi 28 avril, le Premier ministre, Édouard Philippe, a présenté à l’Assemblée nationale le plan de déconfinement progressif. Ce plan de déconfinement va se déployer à partir du 11 mai en fonction des spécificités territoriales. 

Présentation des grands axes du plan de déconfinement à compter du 11 mai 2020 : 

La sécurité des Français est la priorité de ce plan, progressif et qui sera adapté dans trois semaines en fonction de l’évolution de l’épidémie. Le principe est national mais des aménagements peuvent être opérés au niveau territorial, sur l’impulsion des préfets et des maires.

La réussite de ce plan de déconfinement progressif dépendra de l'engagement responsable de chaque Français.

Le déconfinement est prévu pour le 11 mai. Il se prépare en surveillant tous les indicateurs pour vérifier, département par département, l’évolution de l’épidémie. C’est cette observation qui permettra de décider si les opérations peuvent bien être lancées à cette date ou si des mesures plus strictes doivent être prises.

Dès jeudi 30 avril, le Directeur général de la Santé présentera chaque soir une carte avec ces résultats, département par département. Cette carte guidera chaque département dans la préparation du 11 mai.
Cette carte sera mise en ligne sur le site du ministère de la santé et actualisée tous les jours pour cristalliser les résultats le 7 mai.

Le 7 mai : 
Le 7 mai, les résultats permettront d'indiquer les départements qui basculent le 11 mai en catégorie rouge (circulation élevée du virus) ou verte (circulation limitée du virus).
Édouard Philippe a été clair : à ce jour, il n’est pas certain que le pays sera déconfiné le 11 mai : « Si les indicateurs ne sont pas au rendez-vous, nous ne déconfinerons pas le 11 mai », car le gouvernement veut éviter d’avoir à « reconfiner » le pays quelques semaines plus tard. L’indicateur principal sera le nombre de nouveaux cas quotidien. S’il devait repartir à la hausse du fait d’un relâchement des comportements, et si le nombre de cas quotidiens était supérieur à 3 000, le déconfinement pourrait être reporté.

Du 11 mai au 2 juin : 
Si la situation sanitaire au 11 mai le permet, alors commencera une seconde phase qui s’étendra jusqu’au 2 juin. Elle permettra de vérifier que les mesures mises en œuvre permettent de contenir l’épidémie. Et d’envisager les mesures pour la phase suivante : du 2 juin jusqu’à l’été.

Le déconfinement prendra une forme plus stricte dans les départements qui sont dans une ou plusieurs de ces situations :

  • le taux de nouveaux cas dans la population sur une période de 7 jours reste élevé ;
  • les capacités hospitalières en réanimation restent saturées ;
  • le système local de tests et de détection des cas contacts n'est pas suffisamment prêt.

Toute une série de décisions sera donc prise avant le 2 juin, si une deuxième vague épidémique ne se dessine pas d’ici là. Ces décisions concerneront notamment les lycées, les restaurants et bars, les cérémonies religieuses, les musées, les cinémas, les concerts, les salles des fêtes, les plages, les vacances, etc.

Retrouvez ici l'infographie du plan de déconfinement expliquant l'organisation de la vie quotidienne (vie sociale et activités, déplacements, commerces, écoles et crèches, transports, sports) :  Ensemble des mesures sur la vie quotidienne

Septembre : les grands rassemblements

Cette date concerne une éventuelle reprise des événements rassemblant plus de 5 000 personnes (festivals, salons professionnels…).
Ce n’est également pas avant septembre que pourront,éventuellement, reprendre les compétitions de sport professionnel.

Retrouvez toutes les informations sur le site du gouvernement, dans l’espace dédié au déconfinement